Paul is Dead: Let’s talk about sex…

Cet article a fait l’objet d’une chronique «Paul is Dead» dans l’émission Assemblage Requis du mardi 6 octobre 2009. Il est présenté ici tel qu’il a été publié sur le blogue de Simon Fitzbay, Un univers fait de platines.

Sexe, drogue et Rock’n Roll sont des mots évocateurs de la musique rock. Ils représente la fougue, la déchéance et l’état d’esprit des créateurs et amateurs de ce style musicale. Du coup, l’univers des légendes urbaines se retrouve directement influencé par ce mentra des rockeurs. On retrouve effectivement une panoplie de mythes traitant de pratiques sexuelles douteuse ou originale nous venant directement des musiciens de rock. Nous ouvrons donc ici un dossier bien remplis qui reviendra sur la table quelques fois pendant cette saison.

Les protagonistes des histoires dont nous discuterons aujourd’hui sont reconnus pour leur pratiques discutables et leurs styles de vie déchainé pendant les années 1970. Nous verrons aujourd’hui les cas de David Bowie, Mick Jagger et Marianne Faithfull.

Love on Mars ?

Cette rumeur est étrange. Effectivement, elle implique un chanteur connu, une artiste populaire des années 60 et… une barre de chocolat.

C’est en février de l’année 1967 que la police débarque chez Keith Richards des Rolling Stones pour faire un recherche de drogues dans la maison du fameux guitariste. Selon les rapport de police, il y avait, entre autre, Mick Jagger, Keith Richards, Marianne Faithfull ainsi que six autres personne dans le salon qui écoutaient de la musique lorsque les stups sont entrés. Faithfull étaient enroulée dans une couverture et sortaient de la douche.

C’est quelques mois plus tard, alors que les deux Rolling Stones se retrouve en cours pour des charges de possession et usage de drogues que la rumeur prend vie. Les policiers aurraient intérompu une orgie dans le salon de Richards cette journée là. Mick Jagger aurrait été surpris à pratiquer un cunnilingus à sa compagne qui avait, à l’intérieur de son organe: Une barre Mars!

Vous pouvez lire la suite de cet article, «Let’s talk about sex…», sur le blogue Un univers fait de platines de Simon Fizbay. Ses chroniques «Paul is Dead» sont présentées les mardis à 16h20 dans Assemblage Requis.

2 Commentaires

Répondre à Sophie Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.