Veux-tu sortir avec moi?: Conseils de camping

2
2653

Cet article a fait l’objet d’une chronique plein-air «Veux-tu sortir avec moi?» dans l’émission Assemblage Requis du mardi 23 mars 2010. Il est présenté ici tel qu’il a été écrit par Émilie Gauthier.

Bon!! Là! Je suis sur une lancée!! Aujourd’hui, la semaine prochaine, et peut-être même la semaine d’après, je vous parle de camping. Mais séparé en plusieurs… Catégories si on veut. Comment bien choisir son équipement, quoi apporter, des petits trucs, comment cuisiner en camping, le camping récréatif ou bien en randonnée, etc. Ce n’est pas encore décidé à 100%. Ce que je sais, c’est que aujourd’hui, nous allons parler de trucs/astuces et des choses essentielles à apporter en camping, peu importe le genre d’expédition que l’on fait.

Commençons par les choses à apporter.

Choses essentielles à apporter

*Une tente. Pour se protéger de la pluie, du vent, des insectes. Il existe aussi de petits kits de réparation pour la tente. On ne sait jamais ce qui peut arriver et avoir une tente trouée n’est pas très pratique.

*Un sleeping bag, des draps, quelque chose pour vous tenir au chaud, couper l’humidité Humidité n’égal pas nécessairement chaleur par contre! Semaine prochaine, comment choisir son sleeping bag.

*Un tapis de sol ou un petit matelas gonflable. Il n’est pas essentiel, mais réduit le contact direct avec le sol. Donc légèrement plus confortable, mais il coupe également l’humidité entre le sol et votre sac de couchage donc, une meilleure nuit en perspective.

*Un petit oreiller rend la nuit plus agréable. Pas nécessaire d’avoir un gros oreiller comme à la maison car, dans une tente, on n’a pas vraiment tendance à se retourner comme dans un lit et BON!! C’est du camping et pas un hôtel 5 étoiles. Le but du camping est de se créer un endroit pour dormir avec le minimum requis.

*Des cordes! Pour faire sécher votre linge, pour attacher une toile qui ne tient pas…

*Une lampe de poche. Toujours pratique.

*Un briquet dans un Ziploc, ou encore mieux, des allumettes. Je vous donne un petit truc un peu plus tard.

*Avoir un petit couteau avec vous. Pratique en tout temps, et au cas où il arriverait quelque chose, je ne sais pas moi, un ours qui attaque votre tente, mais PAR LA PORTE D’ENTRÉE!, vous allez être fier d’avoir votre couteau en main pour pouvoir sauver votre vie.

*Que vous partiez en randonnée-camping ou bien si vous décidez simplement de faire du camping récréatif, avoir une boussole en sa possession est une bonne chose pour votre sécurité.

*Du chasse-moustique! Les joies du plein air en été! Mais on essaie de prendre des produits à un maximum de 30% de DEET, sinon, ça risque d’être beaucoup trop fort.

*Un petit kit de couture? Peut toujours être pratique pour réparer vos vêtements en chemin, réparer votre tente, votre sleeping.

*Bon. Une trousse d’hygiène. Pas vraiment besoin de vous dire de vous brosser les dents même dans le bois. Peut-être c’est parce que je suis une fille, mais il me semble que j’aime ça avoir la bouche propre, et me laver en camping! Par contre, n’apportez pas votre gel douche ‘Fraises des Champs’ à moins que vous vouliez vous faire des amis dans la colonie d’insectes qui comptent vous attaquer. On y va avec un gel douche non-odorant ou bien à la citronnelle par exemple. Des pansements en cas de coupure, une petite trousse de premiers soins est quelque chose à tenir dans sa trousse, à côté du rouleau de papier de toilette.

*De l’eau! Bin oui! Besoin essentiel auquel on ne pense pas toujours avant de partir de la maison! Conservez vos bouteilles et remplissez-les au lieu de retourner en acheter de nouvelles à chaque fois.

*Pour ce qui est du feu de bois, tout dépendamment s’y s’agit d’un camping récréatif sur… Un site de camping, ou bien s’il s’agit d’une randonnée, on ne peut pas apporter la même chose. Sur les sites, bien souvent on vend pour pas très cher des buches de bois, ce qui est pratique quand on ne veut pas en traîner dans la voiture. Mais en randonnée, il faut savoir se débrouiller tout seul. Alors ce qui est à trainer, des allumettes, et peut-être un peu de journaux ou de bois d’allumage.

Pour un camping plus récréatif, on peut aussi apporter un livre, des revues, un ballon, des jeux de sociétés par exemple. On peut aussi se permettre d’apporter un nécessaire de vaisselle par exemple. En camping plus sauvage, il faut penser a trouver une façon de faire cuire ses aliments tout en conservant le minimum requis.

Maintenant, petits trucs et astuces!!

1-Si vous avez des piquets de métal, on peut piquer des pommes de terre par-dessus en cas d’orage. On se protège ainsi de la foudre.

2-Pour un sac de couchage performant, on peut se contenter d’utiliser 2 sacs de couchages bon marché pour obtenir une chaleur optimale. Par contre, il faut considérer que ça prend beaucoup plus de place dans le coffre de la voiture et qu’il s’agit d’un poids supplémentaire en randonnée.

3-Pour allumer un feu plus facilement alors que le bois est humide, on peut prendre des aiguilles qui se trouvent au pied d’un arbre résineux ou enduire de petite branche de résine, qui a la propriété de s’allumer même sous la pluie.

4-Pour conserver les allumettes, on peut les mettre dans une boite de pilule, qui coupe en partie de l’eau, ou encore mieux une boîte de film vide… Mais ça, ça n’existe pratiquement plus.

5-Pour s’assurer d’avoir des allumettes utilisables en tout temps, on peut tremper le bout dans un peu de cire chaude, ce qui les protège de la pluie et de l’humidité. On n’a ensuite qu’à enlever la cire avant de l’utiliser.

6-Ceci est à faire à la maison avant de partir… On conserve nos restants de chandelles, on les fait fondre dans un chaudron en ajoutant du brin de scie pour que le mélange devienne épais. On les mets dans de vieux moules à glaçons pour que ça fige. Ensuite, on peut s’en servir comme allume-feu. Je ne sais pas si ça fonctionne, mais on ne perd rien à essayer!

7-Trucs rigolo… Si vous avez oublié votre oreiller à la maison, selon Internet, on pourrait remplir des Ziploc d’air et les mettre dans une taie d’oreiller… Personnellement, je pense que si j’avais une taie d’oreiller en ma possession, ça l’indique aussi que j’ai un oreiller! Mais bon.

8-Avant de partir en voyage avec une glacière (truc pour le camping récréatif), au lieu de s’acheter de la glace en sac, ou bien d’utiliser des «ice-pack» qui vont être utiles la première journée seulement, utilisez de vieux 2 litres de jus ou de lait remplis d’eau et mis au congélateur comme glace.

Astuces!

1-Essayez de choisir un endroit de niveau pour installer votre tente. Une pente n’est pas très agréable, tandis qu’un endroit creux peut se trouver un gros désavantage en cas de pluie.

2-Si vous voulez couper l’humidité dans la tente pendant la nuit, il existe de petites chandelles dans un genre de cylindre (tout sécuritaire), que l’on peut accrocher à l’intérieur du toit. Cela crée une petite chaleur qui coupe légèrement l’humidité, ainsi qu’une lumière de secours si l’on ne trouve pas notre lampe de poche.

3-On essaie de faire notre feu à 5-6 mètres de la tente, pour éviter qu’un tison attaque sauvagement notre tente.

Pour terminer, avant de partir pour votre petite escapade, on essaie de se procurer des guides et des cartes pour planifier, on confie à quelqu’un notre itinéraire, une clé de la maison, le ramassage du courrier si notre boite au lettres est à même la maison. On pense aussi à installer des minuteries à quelques lampes, à faire le tour de toutes les fenêtres et les portes afin de les verrouiller et, chose à laquelle on ne pense pas toujours, à fermer complètement l’ordinateur.

Voilà!! Alors, la semaine prochaine, on va essayer de parler du choix de notre sleeping bag, de notre tente, d’un bon sac de randonnée… Etc!

Émilie Gauthier présente sa chronique plein-air «Veux-tu sortir avec moi?» les mardis à Assemblage Requis.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.